Actualités:
Rentrée 2008

Actions des établissements

 

Autres informations sur la rentrée 2008 en page Actualités

Actualités

Actualités
sept 07

 

 

 

Rentrée 2008 :
Face aux suppressions de postes, les réactions dans les établissements

 

Lycée Hemingway / Camargue : les personnels écrivent au ministre.
Lycée Dhuoda : Les professeurs de mathématiques écrivent au Proviseur pour refusser les HSA.
Lycée Albert Camus : Proposition de coordination des lycées
Bilan du CTPD académique
Bilan provisoire et incomplet des suppressions de poste
dans l'Académie de Montpellier:

Lycée Hemingway / Camargue : les personnels écrivent au ministre.

A Hemingway pour 24 élèves de plus prévus à la rentrée, la DGH diminue de 45 heures, mais avec une augmentation de 42 HSA.
Cela fait donc 87 HP qui disparaissent, soit 5 postes !
Le TRMD limite la casse avec un départ en retraite, deux postes vacants qui ne seront pas remis au mouvement, et des regroupements prévus pour certaines options.
Il est proposé de voter contre le TRMD et de déposer une motion au CA du 29 / 01.

De plus, à l'unanimité, les personnels du Lycée Ernest Hemingway écrivent au ministre :

LES PERSONNELS DU LYCEE HEMINGWAY
30000 NIMES

MR LE MINISTRE DE
L’EDUCATION NATIONALE

Objet : lettre votée à l’unanimité en assemblée générale le 17 Janvier 2008


Monsieur le Ministre,

Les personnels du Lycée Ernest Hemingway de Nîmes, réunis en assemblée générale le 17 janvier 2008 se déclarent avec leurs organisations syndicales, FSU-SNES, SNETTA, CGT et SNLC-FO, catégoriquement opposés aux réformes actuellement engagées de liquidation de l’Education Nationale:


-Ils demandent le respect et le maintien de leurs statuts respectifs actuels ;
-Ils sont opposés au passage à 41 annuités pour le calcul d’un départ à la retraite à taux plein
et pour le maintien à 40 annuités avec un calcul basé sur les 6 derniers mois ;
-Ils sont catégoriquement opposés aux destructions massives de postes engagées ;
-Ils sont contre les suppressions des sections de BEP et le passage des Bacs Pro en 3ans .

Compte-tenu de la menace sans précédent que ces réformes font peser à l’ensemble du système scolaire Français, ils en demandent le retrait et appellent à une participation massive à la grève du 24 janvier 2008.


Les personnels du Lycée Ernest Hemingway

Retour

 

Lycée Dhuoda: Les professeurs de mathématiques écrivent au Proviseur pour refusser les HSA.

Le mercredi 17 janvier 2008.
Les professeurs de mathématiques


à Monsieur le Proviseur du lycée Dhuoda.


Monsieur le Proviseur,

Nous avons pris connaissance de la proposition du rectorat relative à la suppression de 3 postes d’enseignants de mathématiques, suite à la suppression annoncée de


– 1 classe de 2nde,
– 1 classe de 1ère
– 1 classe de Terminale
– des dédoublements dans les classes de STS


Cela entraînera une augmentation des effectifs par classe, et une dégradation des conditions de travail, en particulier pour ce qui relève de l'aide aux élèves en difficulté.
Cela se traduira également par une augmentation importante des heures supplémentaires dans la discipline.
Les enseignants de mathématiques soussignés refuseront donc de faire des heures supplémentaires au-delà de l’heure obligatoire imposable à la rentrée 2008.

Cordiales salutations

Retour .

Lycée Albert Camus : bilan de L'AG et proposition de coordination des lycées.

— 11 postes supprimés à A CAMUS et création de 3 ETP.
Hier en AG pendant l'heure d'info syndicale (40 profs présents ) on, a décidé de soumettre au vote des collègues des actions possibles (actions votées à la grande majorité des présents ):

* grève administrative (pas de notes sur les copies rendues )
* boycott des examens blancs et des devoirs du samedi
* boycott des conseils de classe ( présence sans intervention orale et bulletins avec seulement les appréciations )
* refus de plus d'une heure sup à la rentrée prochaine
* AG jeudi 24 pour décider des actions à mener à partir du 25/1 .

A ce sujet : les collègues souhaitent que de telles initiatives ou d'autres actions puissent se faire dans d'autres établissements et souhaitent former une coordination ...

Retour

 

Bilan du CTPD académique:

Le CTPA s'est réuni le 10 janvier; il y aura dans l'académie 180 suppressions de postes (9 suppressions au titre de la démographie - alors que le nombre d'élèves va augmenter, 41 au titre de la diminution du nombre de stagiaires - c'est à dire de la diminution du nombre de postes aux concours, et 130 suppressions par transforma-tion en HS) pour 423 élèves en plus.

Le rectorat n'avait pas encore réparti les suppressions correspondant aux 130 transformations en HS ( l'administration considère du reste que ce ne sont pas vraiment des suppressions!).
Les 50 suppressions de postes restantes sont réparties en:


- 99 suppressions en lycée ( pour une baisse prévue de 345 élèves et + 15 en post-bac)
- 31 créations en collège pour une augmentation prévue de 745 élèves (+ 2 postes dans l'Aude pour 201 élèves en plus / + 9 postes dans le gard pour 295 élèves en plus / + 17 postes dans l'Hérault pour 135 élèves en plus / +1 poste en Lozère pour49 élèves en plus / +2 postes dans les PO pour 66 élèves en plus)
- 18 créations en LP pour 8 élèves en plus



On le voit, les collèges, et encore plus les lycées, sont particulièrement touchés.
Là où il y a création, elle sont nettement insuffisantes par rapport à l'augmentation prévue du nombre d'élèves; là où il y suppression, elles sont bien plus importantes que la diminution du nombre d'élèves
Enfin , il y aura sensiblement plus de suppressions que ce qui figure ci-dessus, du fait des 130 suppressions par transformation en HS
Le nombre d'HSA augmente sensiblement partout; il atteint 14 à 15 % de la DGH dans de nombreux lycées.
Il faut organiser collectivement l'action contre l'imposition des HSA et pour leur transformation en postes, convaicre les collègues des dangers de cette multiplication des heures sup partout; c'est déterminant pour nos conditions de travail et pour l'avenir de notre métier, car le gouvernement entend poursuivre dans les prochaines années sa politique de transformations massives de postes en HSA

Les projets de DGH sont maintenant connus dans la quasi totalité des établissements. Si rien n'a encore été communiqué par le chef d'établissement, il faut l'interroger d'urgence et obtenir tous les éléments. les commissions permanentes et les CA se tiennent en ce moment.
Il faut mobiliser les collègues sur la situation de chaque établissement, sur les suppressions de postes , de classes, d'options, et alerter les parents d'élèves, intervenir et faire voter des motions dans les CA, organiser des initiatives locales partout où la mobilisation le permet

Faites-nous remonter le plus vite possible les éléments chiffrés de votre établissement: suppressions de postes, postes à complément de service, suppressions de claxsses, d'options ... C'est trés important pour que nous puissions mener une campagne dans la presse et dans les media, informer l'opinion ....

Retour

Bilan provisoire et incomplet des suppressions de poste dans l'Académie de Montpellier:

Dernières nouvelles des établissements : au 18 janvier 2008
Premières prévisions de rentrée 2008/2009 : l’hécatombe !

Dans les lycées :
Lycée Chaptal Mende : 7 élèves en moins, 6 postes de professeurs supprimés
Lycée Joffre Montpellier : 4 postes supprimés
Lycée Jean Monnet Montpellier : 3 postes supprimés
Lycée Jules Guesde (Mas de Tesse) Montpellier : 9 postes supprimés
Lycée Mermoz Montpellier : 5 postes supprimés
Lycée Clémenceau : 7 postes supprimés
Lycée Jean Moulin Béziers : 8 postes supprimés
Lycée Dhuoda Nîmes : 12 postes supprimés
Lycée Daudet Nîmes : une division en plus, 24 heures d’enseignement en moins
Lycée Jean Baptiste Dumas Alès : 14 postes supprimés
Lycée Albert Camus (Montaury) Nîmes : 9 postes supprimés
Lycée P.Picasso Perpignan : 100 heures d’enseignement, 9 postes supprimés
Lycée Lurçat Perpignan : 10 postes supprimés au minimum
Lycée Maillol Perpignan : 6 postes supprimés
Lycée Arago Perpignan : 6 postes supprimés ; suppressions de toutes les options sportives, disparition de 2 groupes de latin, de 1 groupe de grec, une terminale S en moins, montée de l’effectif par classe à 36 élèves.
………
Alors que le rectorat prévoit une diminution de 297 du nombre total de lycéens sur l’ensemble des lycées de l’Hérault, de 79 sur les Pyrénées-Orientales, et une … augmentation de 106 sur l’ensemble des lycées du Gard.
Et dans les collèges :
Montpellier :
Collège Las Cazes : 7 classes supprimées
Collège Gérard Philippe : 7 classes supprimées
Collège les Garrigues : 4 classes supprimées
Nîmes :
Collège Condorcet : moins 46 heures de cours
Collège Romain Rolland : moins 36 heures de cours
Collège Diderot : 7 élèves en moins, 53 heures de cours supprimées
Saint Génies de Malgoires (Gard) : 3 élèves en moins, 51 heures d’enseignement supprimées
Clarensac (Gard) : plus 26 élèves, moins 29 heures de cours
Vauvert (Gard) : 26 heures supprimées
Mention spéciale aux collèges EP1 où des dizaines d’heures de cours sont supprimées.
Quant au ministère de l’Education Nationale, qui avait promis de maintenir les moyens d’enseignements dans les établissements qui perdraient des élèves du fait de la suppression de la carte scolaire : les chiffres parlent d’eux-mêmes !

Retour



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualités
oct 07
(1)